A Propos du salon

Le Salon du Livre Illustré

Durant une vingtaine d'années, un salon renommé s'est tenu à Saint-Rabier, village proche de Thenon, avec un certain succès grâce à Madame Martine Cheval qui savait réunir des auteurs régionaux, ou venant parfois de contrées plus lointaines, ainsi que des artistes, libraires et bouquinistes, dans une manifestation animée autour du livre sous l'appellation de Le Livre En Tête.
L'organisatrice ayant décidé de ne pas reconduire en 2017, pour la vingt et unième fois, cette présentation littéraire, un groupe d'amis résidant à proximité a décidé de rependre le flambeau, en organisant chaque année dans un village proche, Thenon, un salon sur le thème plus ciblé du livre illustré.

Il faut entendre par " livre illustré ", non pas des bandes dessinées ou des illustrés*, mais des livres dont le texte est agrémenté de photographies, reproductions de tableaux, aquarelles, dessins, destinés à soutenir et imager le propos et en rendre la lecture plus agréable.

Illustrés :

ainsi nommés autrefois, des petits périodiques illustrés faisaient la joie d'une jeunesse ne disposant pas encore de smartphones et autres tablettes pour relater leurs vies trépidantes sur les réseaux sociaux.


Salon 2021

Nous y voilà ! On a bien cru ne pas y arriver, mais finalement, ça y est...

Petit résumé : prévu pour le 23 mai, rien à priori ne s'opposait à sa tenue. Mais c'était sans compter avec le flou administratif qui régente désormais la vie de nos concitoyens. Comme naguère à l'armée, avant d'exécuter l'ordre, attends le contre-ordre !

Ce dernier arriva le 17 mai au soir par la voix de Monsieur le Maire qui avait fait son possible (et nous l'en remercions ici) pour que puisse avoir lieu notre petit salon, mais un "NIET" impératif de la préfecture en dernière minute dû mettre fin à notre espoir de pouvoir tenir la date prévue, au prétexte que le salon était assimilé à un déballage, genre brocante.

Il a donc été décidé de reporter au 13 juin, en accord avec les exposants, et après avoir décommandé le traiteur et pleuré nos affiches inutilement imprimées. L'histoire pourrait s'arrêter là, mais soulignons l'absurdité de la situation : nous apprenions le 20 mai, par la presse, soit 3 jours plus tard, que les brocantes et déballages, catégories auxquelles notre salon avait été assimilé, étaient autorisées à compter de la veille (19 mai). Retour vers le futur !...

L'inconstance des décideurs est patente ! Cette épisode malheureux aura mis une chose en évidence : si le ridicule tuait, il aurait fait plus de dégâts chez les fonctionnaires décideurs que le virus a pu en faire sur tout notre territoire.

Précisions pour les décideurs...

Suite de l'article ci-dessus, à droite, précisons qu'un micro-salon du genre que celui que nous organisons draine (hélas) beaucoup beaucoup beaucoup moins de public qu'un match de ballon quelconque, ou qu'une foire aux canapés, ou encore qu'une soirée dansante ou même une rave-partie. Faux pas confondre ! Renseignez-vous mieux, la culture n'attire plus grand monde, et le livre en fait partie. Les risques sont des plus limités, et les participants, comme les organisteurs, sont parmi les gens les plus calmes et raisonnés que l'on puisse rencontrer.

Si vous fréquentiez ce genre de salon, vous auriez pu vous en rendre compte facilement.
La prochaine fois, servez-vous de ces informations pour affiner votre discernement.
Merci de votre attention.

Propos des organisateurs


Né d'une idée, que l'on peut considérer bien modestement comme lumineuse, des trois auteurs du célèbre ouvrage : "Le Palmier"*, le Salon du Livre Illustré de Thenon a été un immense succès les deux premières années (2017 et la suivante, 2018 si l'on compte bien).
Aussi, ces auteurs ont donc décidé de continuer l'expérience en préparant le salon 2019, toujours sur le même thème.

Et ce, malgré une opposition farouche et hostile des instances dirigeantes qui redoutent de ne pas pouvoir assurer un service d'ordre à la hauteur de l'évènement.

Il faut dire que cette manifestation draine un public large, à tel point que la porte de la Mairie a dû être ouverte exceptionnellement à double battant afin de faciliter le flux continu des visiteurs lors de la dernière édition du salon.
Certains voulaient même entrer par les fenêtres pour passer devant les autres, et il a fallu tout le sang froid de mademoiselle Angèle Tubrulle, responsable des extincteurs de la commune, pour contenir une foule qui voulait lui passer sur le corps, au mépris de toute règle de sécurité.

*Le Palmier : édité dans 28 langues, y compris la langue des clics et la langue de bois, a reçu en 2016 le prix Krospenfüger, (très convoité dans le milieu littéraire).

Michel Loiseau, illustrateur du Palmier, nous parle de son métier de dessinateur ici. (interview du 24/01)


Propos presque** recueillis par le journaliste Alain Bernard (de l'Académie Alphonse Allais)

      Informations

Le village de Thenon est une ville en miniature.

On y trouve tous les commerces nécessaires à la vie quotidienne (boulanger, épicier, tabac, presse, banque et distibuteur de billets, pharmaciens, médecins, poste, cafés, restaurants, hôtel, fleuriste, garages, stations-service, bricolage, jardinage, cabinet médical, opticien, coiffeur, esthétique, magasin moyenne-surface [Carrefour], etc... sans omettre les artisans et entreprises de services divers)

Un petit livre illustré présentant le village a été édité, il est en vente à l'office du tourisme et dans divers magasins.

Une première édition réalisée par Camille Delmaire en 2004, et éditée par les Collectioneurs Bergeracois, a été ré-imprimée en 2014.

Une seconde édition, reprenant les textes de C. Delmaire, présente des photos comparant des postales anciennes aux lieux actuels pris sous le même angle. Un témoignage juxtaposant des vues à l'intervalle d'un siècle

En illustration : l'ouvrage de présentation du village de Thenon, au travers de cartes postales anciennes et récentes, comparées et commentées.

En vente au profit du Centre Social à Thenon : 10 €

Témoignages

Nous produirons ici tous les témoignages favorables reçus de la part des auteurs et éditeurs souhaitant revenir.

               Dans un souci de parfaite objectivité, les avis négatifs seront irrémédialement détruits.

M. B.

L'Affiche du salon 2021

Affiche réalisée par Michel Loiseau